Other

Raft project

     Depuis quelques temps déjà j'avais dans l'idée de construire un radeau. Le collectif d'artiste THE PLAY n'est pas innocent comme référence à cette envie et le fait qu'une rivière traverse la ville où je vis non plus. Aussi lorsque je découvris que la fête des ponts (fête populaire locale) organise tout les ans un concours d'OFNI (objet flottant non identifié) je ne pu m'empêcher de proposer à mon collectif d'entreprendre une construction. 

Constitué entièrement en matériaux de récupération, ce radeau à la particularité de ne pas présenter une forme classique ; le polygone, conçu en palettes et tasseaux, induit un étrange mouvement de navigation. En effet, lorsque l'on rame le radeau a tendance a tourner sur lui-même dans une sorte de danse absurde.

 

Ainsi cette construction se veut contre productive en matière de course nautique mais cela ne nous a pas empêché d'obtenir un prix pour celle-ci. Avec l'argent récolté nous espérons pouvoir concevoir un nouveau projet flottant l'an prochain. D'ici là, nous profitons de ce radeau durant tout l'été.

1/1
Creations Sonores

      A la fin de mes études, j'ai eu l'occasion de travailler pour une radio locale (Beaub'fm) ce qui fût une expérience très enrichissante. De cette manière j'ai pu appréhender les différents métiers de la radio tout en perfectionnant mes aptitudes à la création sonore. J'ai réalisé pas mal de reportages et interviews durant une année et j'ai également pu participer à des émissions et événements. 

Ainsi j'ai commencé à concocter une série radiophonique composés de portraits d'artistes de la région que je voulais partager ici : 

https://audioblog.arteradio.com/blog/126630/matiere-sonore

Aussi ai-je réalisé quelques mix de sonorités puisées lors de mes voyages et pérégrinations, telles des cartes postales sonores. 

https://audioblog.arteradio.com/blog/98475/infiltration

A bon entendeur.

Mélodie de la Pluie

 

action, dessins, sons, livre-objet, projection.

 

 

      Ce projet est parti de l’idée de faire ressortir le caractère musical du son de la pluie. En écoutant cette sonorité glisser dans les gouttières lorsque je m’endormais, j’ai eu l’envie d’en écrire la berceuse.

 

Cette idée a évolué au fil des expériences. J’ai tout d’abord recherché, par le biais de multiples expérimentations graphiques plus ou moins absurdes, de prendre l’empreinte sonore de la pluie pour au final réussir à éditer une série de partitions-empreintes. J’ai alors par la suite diffusé et partagé ces partitions à des musiciens pour m’arrêter sur une interprétation avec un instrument particulier : le handpan.

 

 

Ainsi plusieurs productions s’articulent entre elles, donnant à percevoir différentes temporalités de l’oeuvre. Un livre-objet fut édité rassemblant les 16 partitions créées, un cd compilant les interprétations enregistrées, un dvd retraçant les vidéos d’expérimentations ainsi qu’un carnet exposant les évolutions graphiques du projet.

L’installation de la mélodie de la pluie cherche à retranscrire cette multiplicité et l’atmosphère

de l’oeuvre. Entre projection d’action et performance sonore, Mélodie de la Pluie se veut être une oeuvre évolutive dans le temps. Elle questionne les rapports entre le son et la musique en même temps que les frontières en l’art et la vie.

 

Ce projet reste ouvert à tous, il n'est jamais trop tard pour interpréter et partager ces sonorités.

Dealeuse de Porcelaine


      Ce projet de bijoux est apparu suite à la réalisation de pièces en porcelaine lors de mon cursus à l'ENSA de Limoges. Tout d'abord confectionné pour des installations graphiques (Cartographie Sonore, Mauvaises Herbes) ces petits objets ont rapidement proliférer pour devenir des parures. 

Originaire de Limoges, la porcelaine est une matière chère à mes yeux. Mon intention de base était de travailler cette matière de manière nouvelle et atypique. Le geste se doit d'être fugace et rythmique afin de créer ces formes aux graphismes hélicoïdaux. Elles sont comme des sortes d'empreintes vibratoires immortalisées dans la porcelaine.
Le rapport au corps présent lors de la réalisation et la préciosité de l'objet fini ne sont pas innocent dans la transformation de ces biscuits en parures corporelles.

 

Pour en voir plus cliquez ici

Eux = MC
 

        Eux = MC est une association de Hip Hop crée en 2010 à Limoges, dans le but de promouvoir les pratiques du rap et du graffiti.Par le biais d'événements publics, l'association cherche à réveler l'essence du partage de cette culture issue de la rue. L'association poursuit aujourd'hui sa route à Toulouse. Dans ce cadre j'ai eu régulièrement l'occasion de participer à l'organisation d'ateliers, à la réalisation de clips ainsi qu'à l'elaboration graphiques de flyers, d'affiches de concerts ou encore de pochettes de mixtapes.

#1

empreintes de pluie sur partitions fusain sur papier passé en négatif sur photoshop 21 x 29,7 cm 2013