1/2

     Depuis quelques temps déjà j'avais dans l'idée de construire un radeau. Le collectif d'artiste THE PLAY n'est pas innocent comme référence à cette envie et le fait qu'une rivière traverse la ville où je vis non plus. Aussi lorsque je découvris que la fête des ponts (fête populaire locale) organise tout les ans un concours d'OFNI (objet flottant non identifié) je ne pu m'empêcher de proposer à mon collectif d'entreprendre une construction. 

Constitué entièrement en matériaux de récupération, ce radeau à la particularité de ne pas présenter une forme classique ; le polygone, conçu en palettes et tasseaux, induit un étrange mouvement de navigation. En effet, lorsque l'on rame le radeau a tendance a tourner sur lui-même dans une sorte de danse absurde.

Ainsi cette construction se veut contre productive en matière de course nautique mais cela ne nous a pas empêché d'obtenir un prix pour celle-ci. Avec l'argent récolté nous espérons pouvoir concevoir un nouveau projet flottant l'an prochain. D'ici là, nous profitons de ce radeau durant tout l'été.